chien allongé dehors

Prendre soin de son chien âgé

Tout comme nous, nos compagnons à quatre pattes vieillissent. Avec l’âge, ils deviennent moins actifs, ont besoin de plus d’attention et de soins particuliers. Il est donc normal de vous demander comment vous pouvez vous occuper de votre bon vieux compagnon. Dans cet article vous découvrirez les meilleurs conseils pour améliorer sa qualité de vie et lui offrir un confort pour qu’il vive le reste de ses jours en toute sérénité.

Définition du vieillissement

C’est un phénomène biologique complexe conduisant à une réduction progressive des capacités de l’organisme à maintenir son homéostasie (équilibre).  C’est un processus physiologique qui entraîne une vulnérabilité aux défaillances organiques.

À partir de quel âge peut-on dire que mon chien est vieux ?

À cette question je réponds tout dépend de la race de votre compagnon et de son mode de vie. Il existe de grandes variations individuelle. Pour résumer, l’espérance de vie des chiens de petites tailles est en général plus élevée (14-16 ans) et entrent dans la catégorie dit séniors autour de 10 ans. Chez les chiens de races moyennes, l’espérance de vie monte à 12-14 ans et sont séniors vers 8-9 ans. Enfin, les chiens de grande races ont une espérance de vie plus courte (8-10 ans) et ont les considère déjà séniors vers 6-7ans. Vous pouvez consulter mon article « Quel est son âge humain » pour en savoir plus.

Heureusement, le processus de vieillissement ne se fait du jour au lendemain, il prend plusieurs années ! Il est néanmoins important de savoir en reconnaître les signes afin de pouvoir adapter son mode de vie, son alimentation et les soins afin de l’accompagner du mieux possible dans ses vieux jours.

Comment puis-je voir que mon chien vieillit ?

On peut constater divers changements soit d’ordre physiologique/physique soit psychologique. Certains sont assez simples à remarquer d’autres beaucoup plus subtiles et nécessitant un avis professionnel.

Les signes physiques

Les vieux chiens ont généralement les poils qui deviennent blancs surtout au niveau de la truffe.
  • une moins bonne forme générale liés à des problèmes articulaires de type arthrose (difficulté à se déplacer, manque de vitalité, raideurs, période de sommeil prolongées… ) Pour en savoir plus sur l’arthrose chez le chien, cliquez ici.
  • une apparence plus terne, surtout au niveau des poils : pelage moins brillant, parfois parsemé et moins dense, présence de poils blancs/gris.
  • Défaillances organiques : problème cardiaque, rénal, hépatique…
  • L’apparition de tumeur
  • L’altération de la vue : les chiens âgés ont tendance à perdre la vue. En cas de cataracte, ils peuvent même devenir aveugle. Les signes sont alors une opacité du cristallin et l’animal semble de plus en plus désorienté dans son environnement et peut se cogner en se déplaçant car il devient malvoyant.
  • L’altération de l’ouïe : il arrive que le chien ne réponde plus aux appels, ait des réactions de surprise parce qu’il ne vous entend pas arriver.

Les signes psychologiques

Le chien peut être atteint de sénilité. Il va alors aboyer ou gémir sans raison apparente, subir une désorientation dans l’espace, ne plus supporter la solitude et ressentir de l’angoisse pouvant l’amener à faire des bêtises en l’absence de ses maîtres. Ceci peut se traduire par faire ses besoins à l’intérieur, détruire des objets, entrer dans les pièces qui lui sont interdites depuis toujours… Ces signes, qui rappellent l’angoisse de séparation, peuvent survenir alors qu’il n’en souffrait pas auparavant. Ceci est fait parti de la dégénérescence due à la dégradation progressive des tissus cérébraux. Soyez donc tolérant avec lui, il ne le fait pas exprès !

Un chien âgé aura besoin d’encore plus d’attention et de compréhension de votre part. Soyez patient avec lui !

Un contrôle de routine

Une surveillance régulière de votre chien vous aidera à détecter les premiers signes de vieillesse. Un examen vétérinaire à l’entrée de sa période sénior est vivement recommandé. En effet, il sera à même de vous conseiller, de prescrire examens et traitements susceptibles d’améliorer le confort de vie de votre chien, ou de soutenir ses organes défaillants dans les cas nécessaire. Des soins annexes en médecine douce (ostéopathie, shiatsu, phytothérapie, homéopathie,… ) sont aussi conseillés pour lui permettre d’être dans une forme physique et mentale aussi bonne que possible.

Gardez-le en activité !

Un vieux chien dort plus longtemps qu’un chien adulte, mais n’oubliez pas : il a besoin de marcher, de sociabiliser et surtout de s’amuser comme tout autre chien. Il est donc important que vous adaptiez l’exercice physique.

Il est préférable de faire des promenades plus nombreuses mais plus courtes (d’environ 30 minutes). Marcher avec votre chien aide à maintenir ses muscles en forme et à contrôler l’obésité qui est un facteur de risque. Effectivement, l’obésité augmente le risque d’arthrose. Évitez, si vous l’amener en voiture de le faire sauter dans le coffre, préférez plutôt une rampe qui protégera ses articulations.

Pensez aussi à jouer avec lui. Et oui, même si ils n’ont pas la même vitalité qu’avant, les chiens aiment toujours avoir des moments de jeux. Prenez un moment de plaisir en jouant avec lui tout avec modération et en adaptant les exercices (distance de lancé plus courte, avec moins de hauteur et un nombre de fois plus limité etc).

Il aime l’eau ? Cela tombe bien car la natation est une activité qui renforce la musculature et préserve ta tonicité du système cardiovasculaire. Une dizaine de minutes de natation équivaut à environ 30 minutes de courses. Faites attention à ne pas le fatiguer trop non plus !

Surveillez son alimentation

Le métabolisme du chien âgé se modifie : il est moins actif et stocke donc plus de gras. Il faut donc faire très attention à la prise de poids voire à l’obésité. Ses muscles fondent, il digère et absorbe moins bien les aliments, il aura aussi tendance à se déshydrater. Il faut donc adapter son alimentation. Vous pouvez la fractionner s’il avait jusque-là un seul repas. Passez à une alimentation dite « sénior » (autour de 7-10 ans). Veillez à ce que votre animal ait toujours de l’eau fraîche à disposition.

Le petit plus qui lui fera plaisir

Il est fréquent qu’en raison de l’âge, certains chiens commencent à souffrir de douleurs dans leur corps. Ils peuvent également avoir du mal à réguler leur température. Pour cette raison, il est essentiel qu’ils aient un coussin confortable et rembourré où se reposer dans un coin tranquille. Car souvenez-vous que les chiens âgés dorment beaucoup. Et dernier point et pas des moindre, le caresser en lui faisant de bons petits massages intuitifs, rien de mieux pour garder ou renforcer votre lien avec lui ! Je suis certaine qu’il appréciera énormément ces moments précieux.

J’espère que cet article vous permettra de pouvoir profiter de votre boule de poils le plus longtemps possible et dans les meilleures conditions qu’il soit !

16/06/2020
Catégorie: Ostéopathie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *